Le revirement du recyclage !

Par: Noémie Haines et Coralie Rufiange (2021)

Dans la vie de tous les jours, le plastique est en partie utilisé pour l’emballage de produits tels que les produits alimentaires ou hygiéniques. La plupart de ces emballages peuvent être recyclés. Cela dépend du matériau. Des organisations ont pour but de reprendre ou même réutiliser des matières recyclables afin d’améliorer l’environnement de notre planète bleue. Toutefois, est-ce que tout le monde recycle ? Et de la bonne façon ?

Par exemple, il faut éviter de jeter l’aluminium à la poubelle, parce que cette matière est recyclable à de nombreuses reprises. C’est ainsi qu’on peut passer d’une canette à une bicyclette. Il y a aussi les produits électroniques qui se retrouvent trop souvent aux poubelles. Si nous ne nous améliorons pas, d’ici 30 ans, nous pourrions produire 70 % de déchets en plus. Est-ce réellement ce que nous voulons? Que la planète devienne LE déchet de notre voie lactée?


Bref, si nous voulons éviter cela, il y aurait plusieurs façons d’adopter de bonnes habitudes. Des entreprises offrent la possibilité de reprendre leurs produits vides ou usagés, afin d’en faire de nouveaux produits. Par exemple, il y a une entreprise qui reprend les capsules de café vides, pour en faire des stylos ou autres objets du quotidien. Ce serait une manière facile et simple d’alléger votre bac de recyclage et de permettre une nouvelle vie à ces objets.

La seconde solution que nous vous proposons est de collaborer avec les commerces locaux. Que ce soit dans une épicerie, un dépanneur ou même dans un supermarché près de chez vous, il est toujours possible d’y rapporter vos bouteilles en vitre et vos canettes. Cela vous rapportera, selon le matériau, plus ou moins de monnaie. En d’autres mots, c’est de la consignation! Le Québec en fait depuis 1984 et plus de 70% de notre population y participe.

Une troisième solution consiste à réutiliser un bien qui peut avoir une nouvelle fonction. Par exemple, si votre serviette de bain est déchirée ou même tachée, vous pouvez toujours la réutiliser en tant que chiffon. Vous pouvez aussi confectionner un sac réutilisable avec un vieux chandail.

Vous pouvez également donner toutes sortes de choses à des organismes à but non-lucratif. Que ce soient des vêtements ou bien des jouets avec lesquels votre enfant ne joue plus, l’organisme prendra le contenu des boîtes que vous y aurez déposées. C’est un moyen de moins dilapider des choses encore en bon état et d’autres familles pourront profiter de ce don.

Pour conclure ce texte, nous vous recommandons fortement de suivre ces conseils pour améliorer l’état de notre planète parce que nous devons en prendre soin. Connaissez-vous d’autres moyens de refaçonner des objets?

Références;

Météo Média

Newswire/Cision

Gaia et Dubos

Futura Planète

Recyclage Québec (PDF)

Le journal de Québec

Ce contenu a été publié dans Canada, France, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *