A-t-on une dent contre la planète?

Aléa Ferland (2021)

source

J’imagine que, comme tout le monde, vous aussi vous vous brossez les dents tous les jours. Cela fait partie de notre routine à tous. Et j’en conclus que vous changez de brosse à dents de temps à autre, jetant celle que vous utilisez aux poubelles et la remplaçant par une nouvelle. Il est recommandé de changer sa brosse à dents tous les trois mois puisqu’après un certain temps, des bactéries s’accumulent entre les poils. Cela ferait un total de 4 brosses à dents jetées chaque année par une seul personne.

Essayez d’imaginer maintenant si l’entièreté de la planète utilisait des brosses à dents en plastique. En France seulement, les brosses à dents représentent 1200 tonnes de déchets tous les ans. C’est sans parler de la soie dentaire que l’on utilise aussi 3 fois par jour, soit après chaque repas. Une simple étape de notre routine hygiénique peut, chaque an, produire des quantités monstrueuses de déchets, soit 4,7 milliards de brosses à dents faites de plastique non recyclable jetées dans les décharges partout sur la planète. De plus, ces produits rejettent, comme certains autres déchets, des substances toxiques telles que le cadmium, le plomb ou le mercure, lorsqu’on les brûle. Malgré les efforts pour ne laisser aucun déchet s’échapper des décharges, ils peuvent parfois se rendre dans l’eau.

De plus, les brosses et la soie ne se rendent pas toujours aux décharges. Elles peuvent alors se retrouver dans l’environnement, souvent dans nos océans, mettant ainsi la vie de plusieurs animaux en danger puisqu’elles peuvent être ingérées par ceux-ci et demeurer coincées dans le système digestif.

Peut-être pensez-vous que d’acheter une brosse à dents électrique pourrait aider à réduire la pollution puisque l’on ne fait que jeter le haut de la brosse et cela diminue la quantité de plastique jeté, mais, au contraire, la brosse devient alors non seulement un déchet plastique, mais aussi un déchet électronique à cause des piles, ce qui est encore plus polluant puisqu’elles contiennent des métaux lourds comme le nickel, du mercure, du zinc, du lithium,… qui peuvent être très toxiques pour les sols et pour les êtres vivants.

Vous pensez sûrement «mais que veux-tu que je fasse? Je ne peux tout de même pas cesser de me brosser les dents et de passer la soie dentaire!»

Eh bien vous ne croyez quand-même pas que je vais parler d’un problème ainsi sans vous donner des solutions pour régler celui-ci!

source

La solution est en fait beaucoup plus simple que ne pourraient le croire certaines personnes. Il faut tout simplement changer ses brosses à dents en plastique pour des brosses à dents en bambou et la soie dentaire pour une soie dentaire biodégradable. Deux petits changements qui pourraient diminuer la quantité de déchets de plastique non recyclable produite chaque an. Ces brosses à dents sont faites en bambou. Le bambou utilisé est une sorte de bambou que les pandas ne mangent pas, donc ceci ne les affecte aucunement. Elles sont réutilisables pendant un certain temps, tout comme une brosse à dents normale, mais elles sont biodégradables donc aucun déchet plastique ne sera produit par celles-ci. Vous pourriez même les mettre dans votre compost!

Le bambou pousse beaucoup, très vite, peut survivre un peu partout et n’est pas très coûteux en énergie, il est donc un excellent matériau à utiliser en polluant le moins possible. C’est la plante qui pousse le plus vite au monde! Elle peut grandir d’un mètre par jour et certaines peuvent atteindre une hauteur de 40 mètres. Grâce à tout ceci, il est facile de créer une grande quantité de brosses à dents en bambou sans avoir à détruire des forêts de bambou entières puisque nous pouvons fabriquer plusieurs choses avec la même branche et, une fois coupée, la même tige repoussera très rapidement. L’utilisation du bambou est donc sécuritaire pour l’environnement et n’affectera pas l’espèce végétale.

On peut aussi dire au revoir aux produits toxiques que l’on ingère en très petites quantités en utilisant les brosses en plastique, ce qui nous empoisonne tranquillement à cause des minuscules particules de plastique qui demeurent dans notre bouche après chaque brossage. Les brosses à dents en bambou ne contiennent aucun produit chimique puisque leur premier objectif n’est pas de durer des années, mais d’être biodégradables afin de diminuer la pollution.

Un petit plus à rajouter à la liste de bienfaits d’une telle brosse: le bambou a des propriétés antiseptiques. Ceci freine le processus d’accumulation des bactéries sur les fils des brosses à dents. Elle sont, au final, plus durables qu’une brosse en plastique.

Si nous comparons les brosses à dents régulières les moins chères à celles en bambou les moins dispendieuses, celles en bambou coûtent un petit peu plus cher. Elles coûtent environ un dollar de plus, mais qu’est-ce qu’un dollar aux yeux de la santé de notre planète? Pourquoi prendre quelque chose à un dollar de moins, mais qui est moins bon pour vous et l’environnement, plutôt qu’une brosse à dents en bambou, à un dollar de plus ? Si vous me le demandez, la liste des pours est beaucoup plus longue pour les brosses à dents en bambou que pour celles en plastique. Je vous invite donc à prendre un petit moment la prochaine fois que vous achetez une brosse à dents, pour bien réfléchir à ceci et opter pour le choix écologique, notre planète bien aimée vous en remerciera.

référence:

hilloo

parismatch.be

sunstargum

zerowastefrance

aujardin

Ce contenu a été publié dans France, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.