Eau potable, enfin une solution !

Par Annie-Pier Massicotte et Catherine Nolan (2012)

Eau potable, enfin une solution !

Drinking_water

 

De nos jours, l’eau potable est une ressource qui se fait de plus en plus rare. Une multitude de pays n’ont pas accès à l’eau potable qui est essentielle à la survie. Dans plusieurs pays, la gestion de l’eau potable est quasi inexistante, ce qui cause des problèmes au niveau de l’acheminement de l’eau. De plus, la population de la planète augmente sans cesse, donc plus la population augmente, plus nos besoins s’accroîssent de jours en jours. L’industrialisation est en pleine expansion, l’eau potable y est exploitée de plusieurs façons qui font en sorte que nos réserves d’eau diminuent de plus en plus. Malgré tout, la population de plusieurs pays, comme le Canada, les États-Unis, etc, (pays riches en développement) refuse de changer ses habitudes quotidiennes pour pouvoir conserver cette ressource naturelle.

CONSÉQUENCES :

Chaque jour, plus de 6000 enfants meurent suite à la consommation d’eau non potable. La mauvaise qualité de l’eau et son absence cause plus de 4 millions de décès chez les hommes et chez les femmes par année. Aujourd’hui, on estime que près de 1.5 milliards d’habitants n’ont pas accès à une eau traitée et décontaminée.

SOLUTIONS :

Au Salvador ainsi que dans beaucoup d’autre pays, l’eau non potable est un gros problème, celle-ci peut entrainer de graves problèmes de santé. Par exemple la dysenterie, une maladie qui cause une diarrhée générale, le choléra qui est une forme de diarrhée aigüe qui peut causer la mort en l’absence de traitement. La typhoïde est une fièvre qui entraine une maladie généralisée. Les douves et les sangsues sont des parasites qui se cachent dans l’eau non potable des pays tropicaux.

D’après le témoignage de plusieurs touristes, certains villages au Salvador, ont découvert une méthode peu coûteuse qui rendrait potable l’eau non potable. Cette solution, consiste à remlir d’eau des bouteilles en plastique transparent et à les laisser au Soleil pendant une période de 6 heures approximativement. Ainsi, les micro-organismes pathogènes sont détruits par la radiation du Soleil. Par contre, cela ne détruit pas les produits chimiques, comme les pesticides et les engrais. Toutefois, les conditions climatiques doivent être favorables pour que le processus fonctionne bien. Pour que ce processus fonctionne, les règles doivent être suivies à la lettre, par exemple, les bouteilles doivent rester en tout temps au soleil. Le seul proSlème est que, dans certains villages, les gens n’ont pas accès facilement aux bouteilles faites de plastique transparent. Cette solution s’avère efficace pour des populations qui ont peu de moyens pour traiter réellement l’eau non potable. Un organisme qui se nomme SODIS utilise la même méthode. Cet organisme a pour but d’aider les civilisations en manque d’eau potable.

450px-PotablewaterGaredeNantes

 

Informations et références

Informations et références

Informations et références

Informations et références

Images

Images

Ce contenu a été publié dans Ste-Lucie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *