Ice Dream, une solution pour contrer le manque d’eau potable en Afrique ?

Par Ophélie Delbrassine et Catherine Girouard (2013)

Ice Dream, une solution pour contrer le manque d’eau potable en Afrique ?

 

Un problème grave,en Afrique, est le manque d’eau potable. Dans le monde, environ 884 millions d’êtres humains n’ont pas accès à de l’eau potable. Ces derniers boivent donc de l’eau contaminée. Il y a peut-être une solution : il serait possible de transporter des icebergs de Terre-Neuve jusqu’au continent africain. Cette idée a prit vie, dans les années 50, aux États-Unis, et a été présentée par Paul-Émile Victor, l’ingénieur français Georges Mougin et le prince saoudien Mohamed al-Frayçal. Elle a pris de l’ampleur, vers 1970, mais est tombée dans l’oubli aux États-Unis.

POURQUOI Y A-T-IL UN MANQUE D’EAU EN AFRIQUE ?

 

Plusieurs causes sont à l’origine de ce problème. Par exemple, plusieurs usines, sur le continent africain, déversent leurs déchets pollants et toxiques directement dans les rivières. Cette eau, plusieurs Africains la boivent et se retrouvent, par la suite, aux prises avec des maladies parfois mortelles.

De plus, souvent, par maque d’argent, l’eau soutterraine africaine ne peut être extraite  à cause du manque d’infrastuctures qui pourraient permettre la disribution et l’assainissement.

LA SOLUTION :

 

Par contre en 2011, Georges Mougin relance cette idée qui est maintenant connue sous le nom d’Ice Dream (le déplacement d’un iceberg de Terre-Neuve aux îles Canaries situées au nord-ouest du continent africain). Cette solution pourrait apporter de l’eau à l’Afrique du nord-ouest. La relance d’un tel projet, après tant d’années d’oubli, fut possible grâce à certaines avancées technologiques incluant une plateforme 3D. Un réseau international d’experts issus des mondes de l’ingénierie, de la glaciologie, dela météorologie et de l’océanographie physique a également été mise sur pied.

La quantité d’eau douce, sur la planète est infime si on la compare à l’eau salée. La grande majorité (79%) de l’eau potable se retrouve sous forme de glace (icebergs et banquises) ou de neige.

LES RISQUES :

 

Le Centre d’Études Supérieures de la Marine de France est en train d’étudier les risques du voyage : la variation de la température des océans, de la force et de la direction du vent et des courants océaniques s’attaquant au bateau et à l’iceberg. Les scientifiques se penchent sur des points essentiels : trouver le meilleur moyen de ralentir la fonte de l’iceberg et la meilleure solution pour le déplacer, étudier différents paramètres de la trajectoire de l’iceberg.

Depuis des siècles, le manque d’eau potable en Afrique est un fait. Les Américains, qui étaient à l’origine de l’Ice Dream, ont laissé derrière eux cette idée, reprise par les Français, quelques décennies plus tard. Ces derniers font des tests sur un logiciel 3D pour se préparer à la mise en place de cette idée extraordinaire. Une inquiétude demeure : comment réussir à traverser l’océan Atlantique avec le cube de glace sans qu’il tombe ou qu’il ne fonde. Ils croient, tout de même, que c’est possible de contourner ces difficultés.

COMMENT VONT-ILS S’Y PRENDRE ?

 

L’équipe de Georges Mougin a réussi à simuler le parcours de l’iceberg. La modélisation 3D a permis d’étudier le comportement de l’iceberg tout au long d’un parcours à travers l’Atlantique. Ils ont d’abord analysé le comportement d’un iceberg, pour réaliser le modèle, puis se sont intéressés aux différents paramètres pouvant l’affecter afin de créer et de tester différents scénarios. Ils devront choisir un iceberg qui n’est pas et qui ne sera pas habité par des phoques pour ne pas affecter l’écosystème.

Pour que l’iceberg ne fonde pas, durant le voyage, celui-ci sera entouré de « jupes » isolantes.

Un problème demeure : à qui appartiennent ces icebergs et comment peut-on les protéger de la surexploitation ?

Des icebergs dans le désert

science pasteur

Ce contenu a été publié dans France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Ice Dream, une solution pour contrer le manque d’eau potable en Afrique ?

  1. Marie Kertik dit :

    Pourquoi on ferait pas des paquebots et des avions qui transporteraient seulement de l’eau (toute la neige que nous avons au canada! dans un énormes tonneaux) la livrer fondue, de l’eau quoi. la nettoyer, etc. puis la mettre dans des contenants et l’envoyer en Afrique! on amène de pétrole de l’autre bout du monde pourquoi pas l’eau? on a tellement de neige au canada…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *