La désertification… un problème de taille

Sans_titre3Par Jessica Mercier et Annie Ferguson (2011)

La désertification… un problème de taille

 

Le problème

 

Sans_titre

Dans les régions comme le Kenya, la désertification représente un enjeu important.  La désertification, par définition,c’est lorsqu’un sol se dégrade en formant des déserts.  Les activités humaines, qui apportent entre autres des changements climatiques, sont l’une des principales raisons de cette dégradation.

Les changements climatiques jouent sur le climat de la planète.  Ces changements dans le climat peuvent aggraver les phénomènes de désertification ainsi que de sécheresse.  Les changements climatiques causent des hausses de température, donc par conséquent moins de pluie, des pluies acides, etc. toutes des choses qui peuvent jouer sur la qualité des sols.

Cette dégradation se manifeste surtout par une détérioration de la couverture végétale, des sols, ainsi qu’avec l’appauvrissement de celui-ci en ce qui concerne la quantité d’eau contenue dans la terre.

La terre ne contenant  plus suffisamment d’eau, elle est inutilisable pour l’agriculture, apportant d’importants problèmes en ce qui concerne la nutrition du peuple.  Les habitants de cette région doivent donc faire de leur mieux pour se procurer  de la nourriture, chose pas toujours facile.  De plus, la végétation meurt à petit  feu.  Les animaux qui en dépendent se retrouvent donc en situation critique eux aussi.  C’est donc, une roue sans fin.

La désertification, occasionnant la détérioration des sols, rend l’agriculture quasi-impossible.  C’est une des raisons pour lesquelles, en 2002-2004, 9.9 millions d’habitant souffraient de sous-alimentation.  Soit dit en passant, la population totale du Kenya est estimée à 39 002 772 habitants.  Ça fait donc une bonne partie des habitants qui sont touchés par cette sous-alimentation.

Le Kenya est à l’origine un pays qui pourrait être riche, mais dû à l’exploitation que les pays développés ont tendance à y faire, le pays se retrouve maintenant avec de gros problèmes.  Le Kenya a surexploité ses terres pour combler les besoins des pays occidentaux, mais maintenant, ils sont ceux qui doivent payer le prix.

La solution

 

Notre solution est plutôt simple.  Il existe une méthode de fertilisation des sols qui est accessible à tous.  Il est possible de fertiliser le sol par l’enfouissement de charbon de bois (biochar).

Cette méthode est utilisée par les Indiens d’Amazonie depuis des milliers d’années.  Le biochar contenant beaucoup de carbone aident à réglé les problèmes de dégradation des sols.  Parce que le biochar permet de retenir les minéraux, les nutriments et l’eau dans les sols et parce que les micro-organismes qui s’y trouvent ont besoin de ces éléments, ça permet une meilleure fertilité.

Comme cette méthode est déjà utilisée depuis des milliers d’années, on a pu observer des résultats concrets et c’est pourquoi nous pouvons dire que la Terra Preta (nom donné à la terre contenant le biochar) a un niveau de fertilité huit fois plus élevé que les sols normaux.   Cette méthode a beaucoup de bénéfices.  Elle est spécialement utilisée par les habitants des endroits où la pauvreté affecte beaucoup la population, exactement comme le Kenya.  Ce serait, donc, une bonne solution pour ce coin de pays.

L’utilisation du biochar a d’énormes bénéfices en ce qui concerne l’économie, l’environnement ainsi que le milieu social.

Le biochar peut être produit à partir de biomasse renouvelable, matière produite localement, les coûts de productions ne sont donc pas très élevés.  De plus, la biomasse étant des résidus agricoles, forestiers, végétaux, etc. ça ne représente aucun danger pour la biodiversité.

Bref, c’est une solution qu’une région appauvrie à cause de l’exploitation, comme le Kenya, pourrait utiliser pour augmenter le niveau de fertilité des sols et ainsi permettre une augmentation de la production agricole qui permettrait aux gens de mieux se nourrire et, donc, survivre.

Sans_titre4

Références

 

Sous-alimentation

Kenya

Désertification

Fertilisation

Désert

Kenya

Enfant

Changements climatiques

Ce contenu a été publié dans Kenya. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *