La Serbie et la guerre du Kosovo

  • Par Marco Sauvé (2008)

La Serbie et la guerre du Kosovo*

 

*Veillez prendre note que le Kosovo, qui était une province de la Serbie, a déclaré le 17 février 2008 son indépendance.

La guerre du Kosovo

Elle s’est passée entre le 24 mars 1999 et le 10 juin 1999. Pour ce qui est des pertes humaines, elles sont estimées à environ 10 000 kosovars (peuple du Kosovo) tués par les forces serbes. Les pertes civiles sont estimées entre 500 et 1500 morts. Finalement plus de 650 militaires yougoslaves ont trouvé la mort dans cette guerre. Curieusement, 3 soldats de l’OTAN ont été tués dans cette guerre, dont 2 dans un accident d’AH-64 en Albanie,

Les causes de la guerre du Kosovo

La plupart des sites internet et autres sources d’informations disent que la cause de cette guerre serait les tensions (au Kosovo) entre la majorité albanaise et la minorité serbe. Car les 2 communautés revendiquèrent le Kosovo. Cependant, l’histoire avant cette guerre reste confuse voici un exemple/extrait :

<<-Le côté serbe désigne le Kosovo comme étant le berceau de la Serbie car il était à l’époque (XIe et XVe siècles) le centre politique, religieux et économique de la région à cause de ses mines. Toutefois, il est permis d’en douter car les serbes conquirent le pays au XIe siècle.

  •  Pour les albanais, ils se considéraient comme les descendants des peuples occupant la région avant l’arrivé des slaves (serbes) donc, pour eux ils avaient été victimes d’une occupation militaire serbe. De leur part, les serbes descendaient des slaves et l’occupation militaire s’était faite de façon pacifique et progressive.
  • Aujourd’hui, ces 2 communautés interprètent, en leur faveur, les documents de l’époque pour se donner une raison pour contrôler le pays. >>

Cet exemple nous ammène a penser qu’il y aurait autre chose derrière cette guerre.  Cette dernière  « chose«  ne sera probablement jamais connuee/révélée au monde publique. À cause, sûrement, des conséquences politiques de cela.

Les Conséquences environnementales la guerre du Kosovo

Presque 9 ans après la guerre du Kosovo (24 mars 1999 au 10 juin 1999) les conséquences environnementales se voient toujours en Serbie et au Kosovo. Par exemple, le ministère de la défense reste en ruine face au ministère des affaires Étrangères qui, lui a été reconstruit.

Une autre conséquence est bien entendu les bombes a fragmentation non-explosées qui font des victimes (des fermiers surtout) 9 ans après cette guerre.

Enfin, la conséquence majeure de cette guerre est le bombardement d’Uranium appauvri qui provoque des cancers sur des innocents.

L’uranium Appauvri

Rappel : L’uranium sert de combustible aux centrales nucléaires et aux bombes atomiques. Tandis que l’uranium appauvri est un déchet radioactif que l’on stocke dans des sites surveillés.

Les bombes : Performante et incendiaire, elle est une arme anti-char idéale car elle excelle pour perforer les blindages. Elle provoque ainsi l’explosion de toutes les munitions dans le char provoquant la destruction complète du char en question.

Les risques : selon sa forme chimique (métal, oxyde ou sel). Les reins, le squelette, les poumons (en cas d’inhalation) sont les principaux organes cibles. Elle peut aussi être inhalée par les aliments ou les eaux de boisson.

Les particules de l’uranium appauvri, dégagées au moment de l’impact, en entrant dans le sang, contaminent certains organes ainsi que les os.

UraniumUSGOV

Les solutions de la guerre du Kosovo

Pour les solutions, il est évident que d’arrêter de faire la guerre est impossible à réaliser. Alors il faudrait, comme solution la rendre plus humaine. Je m’explique, les lance-flammes ainsi que d’autres armes biologiques ont été interdits comme arme car cela provoquait une mort trop douloureuse. Pour cette guerre et les autres ce qu’il faudrait interdire c’est le bombardement d’Uranium appauvri et autres armes causant des maladies et des cancers.

Il existe déjà un protocole semblable, le protocole de Genève de 1925 qui interdit l’usage et d’agents bactériologiques en temps de guerre.

Bien entendu, l’uranium appauvri est une arme anti-char. Il faudrait peut-être trouver une autre arme qui puisse détruire des chars mais avec des conséquences moins désastreuses.

Une décontamination pourrait aussi être une solution éventuelle mais, je n’ai pas trouvé de grande documentation sur le sujet

guerre du kosovo par Wiki

huit ans après la guerre de l’otan

le protocole de Genève

L’uranium Appauvri

Ce contenu a été publié dans Serbie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *