Les états d’âmes tumultueux d’un fleuve

Par Carolanne Sauvé-Tétreault (2008)

Les états d’âmes tumultueux d’un fleuve

La Slovaquie est un pays d’Europe de l’Est qui faisait partie du Bloc communiste,anciennement l’URSS. La Slovaquie est un pays montagneux. Sa population est de 5 408 000 habitants et sa capitale est Bratislava. Avant, la Slovaquie faisait partie de la Tchécoslovaquie. C’est seulement en 1993 que la Slovaquie est devenue indépendante.

Comme dans beaucoup d’autres pays, plusieurs problèmes y règnent ; que ce soit d’ordre politique,économique ou environnemental. Ces problèmes viennent surtout des années passées. Les problèmes environnementaux sont à peu près les mêmes qu’ailleurs dans le monde, par exemple, la production et l’utilisation de produits chimiques et d’organismes génétiquement modifiés. Il y a aussi la gestion des déchets. D’ailleurs, pour améliorer cette situation, le gouvernement a mis en oeuvre des systèmes de collecte et d’inspection des déchets. La Slovaquie désire assurer la protection de l’air et de la nature. Un des graves problèmes est la pollution industrielle.

Slovaquie vs Hongrie

290px-Danubemap-aec84

Voici maintenant le principal problème dont je vais parler. Un des plus grands fleuves d’Europe traverse la Slovaquie, soit le Danube. Le Danube coule d’Est en Ouest de l’Europe, il prend source en Allemagne jusqu’à la mer Noire en Roumanie. Il mesure 2850 km et son bassin est de 800 0000 km carrés. Ce fleuve a toujours causé des problèmes aux pays qui y touchent. Quand il était trop abondant, il obligeait des villages entiers à se réfugier plus haut. Quand il était trop faible, il asséchait les champs et la navigation cessait. À cause de ces différents problèmes, la Slovaquie, anciennement la République Socialiste Tchécoslovaque, voulait construire des barrages sur le Danube. Pour ce faire, ils signèrent, en septembre 1977, un traité avec la Hongrie. Ce traité consistait à construire 2 barrages hydro-électriques, soient Gabcikovo et Nagymaros. Le projet commençait par un immense réservoir qui serait construit entre les 2 pays. Après ça, un canal de 17 km  détournerait 90 à 95% des eaux du Danube vers le barrage et la centrale hydro-électrique de Gabcikovo en Slovaquie. Un peu plus loin, la centrale Nagymaros en Hongrie serait construite pour régulariser le débit du fleuve. Ils voulaient, en fait, régulariser le fleuve, car il y avait plus de 100 jours par an où l’eau était très basse. Cela endommageait la flore et les bateaux ne pouvaient plus naviguer. Le but premier était donc d`améliorer la navigation, mais ils voulaient aussi produire de l’électricité. Les travaux débutèrent en 1978. Tout semblait parfait, mais les problèmes politiques sont arrivés. À cause de la pression des gens, la Hongrie arrêta les travaux en cours de route, mais la Slovaquie  continua comme si de rien n’était, en détournant 25 km du Danube.Étant donné que le barrage  faisait partie de la frontière des 2 pays, la Hongrie restait encore théoriquement liée au projet. Quelques années après la construction finale, les gens constatèrent que le Danube avait perdu 90 à 95% de ses eaux en Hongrie. Le Danube ne connaissait plus de baisse, mais il était maintenant vide à certains endroits. Le niveau de l’eau baissa en peu de temps, ce qui fit mourir plusieurs poissons. Le barrage de Gabcikovo fit tellement de controverse que certaines personnes voulurent le faire sauter, mais cela aurait entraîné la guerre. C’est finalement en 1997 que le problème s’est réglé. Les gouvernements disaient qu’ils allaient régler les problèmes d’environnement, mais cela a pris beaucoup de temps avant qu’ils ne les règlent pour vrai. Voici 2 des principaux effets de la construction du barrage sur le Danube : °dérivation du Danube, donc plus de frontières entre les 2 pays, °inondations sur des terres fertiles.

dunakan

Pas seulement la faute d’un barrage

Le Danube connait d’autres problèmes. L’industrie du pétrole de Panceva qui est relié au fleuve, a déversé beaucoup de produits pétroliers et chimiques lors de sa destruction. Une grande quantité de pétrole a été détectée sur le Danube. Il y a aussi eu 1586 tonnes de pétrole déversées à cause d’un bateau. Nous voyons  donc que la pollution fait partie du quotidien du Danube.Je parlais tout à l`heure du problème des baisses d`eau et bien la Slovaquie connaît aussi des inondations.Cela est causé par une forte pression sur les digues qui protègent des innondations.Il serait donc important de renforcer le système des digues.

120px-Sllika_010

Solutions en vue ?

Y a-t’il des solutions ? Des programmes sont en place pour alerter les gens et pour protéger les eaux, la faune et la flore car la pollution peut détruire à long terme les réserves naturelles. Un des programmes vise la propreté des eaux en construisant des centrales d’épuration et en améliorant la technologie des industries pour éviter des accidents inutiles sur le fleuve,  mais cela est très couteux. Il est important de protéger ce territoire car il y a plusieurs espèces importantes d’oiseaux et de poissons. La flore est également très importante. Nous voyons maintenant très bien que les problèmes d’environnement de la Slovaquie sont extrêmement liés à la politique et l’économie. Le problème du Danube a commencé avec les différents politiques de la Slovaquie et de la Hongrie. Ensuite sont venus les problèmes environnementaux à cause du projet de 1977. Et finalement l’économie car régler les problèmes d’environnement demande beaucoup d’argent, mais aussi  car une des idées principales du barrage était d’améliorer la navigation qui avait un lien direct avec l’économie de l’Europe.En fait, ils voulaient trouver un moyen concret de faire de l`argent. Il existe également une commission Internationale pour la ptotection du Danube mais celle-ci n`est pas toujours très efficace pour diverses raisons.

arton662

Pour conclure vous voyez maintenant que la pollution fait partie du paysage du fleuve.Le fleuve a connu des baisses d`eau et des inondations.Les habitants ont dû suivre les états d’âmes tumultueux du Danube qui n’apporte plus d’eau et qui amène la politique avec lui.

Références :

le Danube en otage

Gabcikovo et Nagymaros

inondations

Ce contenu a été publié dans Slovaquie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *