Les plantes comme isolant ?

Par Amanda Bernier-Bédard et Noémie Archambault (2014)

Les plantes comme isolant ?

Avez-vous remarqué que le prix des factures d’électricité a grimpé ces dernières années? Cela peut être pire lorsque notre maison n’est pas bien isolée. En effet, lorsque nous chauffons en hiver ou lorsque nous utilisons l’air climatisé en été, cette énergie peut s’enfuir par le toit, les murs et les fenêtres. Résultat, nous payons pour de l’énergie que l’on perd. Heureusement, il y a une solution! Utiliser les plants grimpants comme isolant thermique. En plus de filtrer la poussière, protéger les édifices contre la pollution, réduire le gaz à effet de serre en augmentant les apports en oxygène et plus encore, les plantes seraient aussi très utiles pour isoler les bâtiments. Cela permettrait de réduire notre consommation d’énergie pour l’air climatisé, le ventilateur, etc. Cette technique aurait pour but d’améliorer notre confort, empêcher un haut taux d’humidité, produire un effet d’insonorité, etc.

800px-Institut_de_biologie_moléculaire_et_cellulaire_de_Strasbourg[Source photo]

Les murs végétalisés, présents depuis des siècles, étaient d’abord utilisés comme décoration jusqu’à ce que l’Allemagne, vers les années 1980, les utilise comme isolant thermique pour réduire les périodes de chaleur intense. Cette méthode très efficace a encouragé plusieurs autres pays à faire de même. Des études ont prouvé que, plus il y a de maisons recouvertes de vignes, plus cela contribue à rafraîchir l’air des villes. En effet, une baisse de 2°C permettrait une baisse de 10% de notre utilisation en climatisation, ce qui, par conséquent, diminuerait le dégagement des gaz à effet de serre. Par ailleurs, à certains endroits, les gens qui utilisent les plants grimpants sont récompensés. C’est le cas du Japon qui réduit les taxes des habitants ayant des toitures vertes.

Malheureusement, l’hiver, les plantes ne seraient pas aussi favorables. En effet, comme elles perdent leurs feuilles, elles perdent aussi leur aspect d’isolant et sont donc peu utiles contre le froid. Si on habite dans une région à climat vigoureux comme le Canada, il serait préférable d’utiliser certaines plantes telles que le lierre, le chèvrefeuille ou les vignes qui conservent davantage leur feuillage. Elles peuvent donc contribuer à conserver un peu de chaleur en hiver et être très utiles lors des fortes journées de canicule. De plus, les plants jouent un rôle fondamental sur les bâtiments en les protégeant de la pluie, réduisant donc l’humidité et la pourriture des matériaux. Une plante grimpante peut réduire les variations de température de 50%. De plus, les plants régulent les écarts d’humidité, par exemple, lorsque l’air est trop sec, les plants rendent l’air plus humide et, lorsque l’air est trop humide, les plants font l’inverse.

Il est très facile d’installer ces plants. Il suffit de creuser un trou deux fois plus large que la motte de la plante, puis d’enrichir le sol avec de l’engrais naturel, de faire tremper et d’égoutter la motte. Malheureusement, cela peut prendre une année ou deux avant que le plant ne soit parfaitement installé, lorsqu’il est jeune. Nous pouvons trouver ces plants dans les jardineries, communément appelées pépinières, à un prix allant de 13€ à 31(soit l’équivalant de 20 à 48 dollars canadiens). Pour les entretenir, il suffit de tailler les branches qui encadrent les fenêtres une fois par an. Lorsque nous plantons les plants sur le bord des maisons, cela crée une meilleure insonorisation.

Il existe plusieurs sortes différentes de plantes grimpantes.

Vineyard_in_MontoneLes sarmenteuses, ayant des tiges souples qui s’accrochent aux supports d’un palissage (une sorte de clôture). [Source Photo]

 

 

Lilac_(1)

Les volubiles, plantes dont la tige s’enroule autour d’un objet. [Source Photo]

 

 

449px-Vine

Les plantes à vrilles, qui font des «tire-bouchons».

[Source Photo]

 

 

800px-Ippenburg_Efeu

 

Les plantes à crampons, ce qui sert à bien s’agripper aux surfaces rugueuses. [Source Photo]

 

 

430px-6370VirginiaCreeper

Les plantes ayant des ventouses, les aidant à s’accrocher plus facilement aux surfaces lisses. [Source Photo]

 

 

 

800px-Rosa_American_Pillar_-_Bagatelle01

Et finalement, les rameaux épineux, comme leur catégorie l’indique, ils ont des épines qui ne font que protéger leur tige.[Source Photo]

 

 

Les plantes grimpantes sont un bon moyen pour isoler nos maisons. Tel que mentionné plus haut, elles gardent la fraîcheur à l’intérieur en été, créant, de plus, une barrière contre l’humidité.  Il y a donc moins d’énergie gaspillée et nous économisons.

Références :

Murs Végétalisés PDF

ÉcoCitoyens

Ékopolis PDF

Mur Végétalisé Wikipedia

Développement Durable: Plantes grimpantes

Écologie Urbaine PDF

Site Envi2bio

Comprendre-Choisir 

Plante Grimpante Wikipédia

Ruelle Verte

Ce contenu a été publié dans Allemagne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *