Les problèmes reliés à la Thaïlande.

Par Chloé Sauvé-Bissonnette (2008)

Les problèmes reliés à la Thaïlande.

La Thaïlande est un pays d’Asie dont le territoire couvre environ 514 000 km2 et qui compte environ 63 millions d’habitants (2006). La Thaïlande est un pays où l’on retrouve une vaste étendue de plaines, la plaine alluviale de la Chao Phraya, le plus grand fleuve thaïlandais. La Thaïlande fait face à des problèmes tels que la déforestation, le manque d’eau potable, et l’état de santé des personnes.

Déforestation

main-image-deforestation

Depuis 20 ans, les Thaïlandais coupent en moyenne 5 000 km 2 par année de forêts. Dans les années 1952, on comptait 60% de forêts, mais 20 ans après, en 1972, il ne restait que 40% des forêts. Le taux de perte est énorme ! La surface des forêts qui a été perdue en 1972 est évaluée à 15 000 kilomètres 2, en 1975 elle atteignait 20 000 km 2. À partir de 1980, si elle avait continué à couper des arbres à ce rythme, la Thaïlande aurait perdu toutes ses forêts aujourd’hui.

Des mesures de prévention ont été prises quelques années après. L’idée était de replanter de nouveaux arbres. Krit Samapugdhi, ancien directeur général de l’Organisation thaïlandaise des industries forestières, a contribué à la création du système des villages forestiers. Il raconte que ce système consistait à reboiser les forêts perdues, dans les coins développés. En 1968, cette organisation a institué le système des villages forestiers. Ce service était composé d’un agent responsable, d’un certain nombre d’assistants et d’outils de plantation et de l’équipement mécanique nécessaire. Des villages ont dû planter des arbres dans un périmètre assez vaste pour que le travail soit mené comme il se doit durant un nombre d’années requis. Ils ont donc planté d’abord de l’Eucalyptus camaldulensis et leucaena, ce qui a permis à la terre de se préparer à recevoir des pépinières. Ce système a fonctionné et, encore aujourd’hui, les Thaïlandais plantent des arbres afin de reconstruire leur forêt.

p030

Les familles qui ont participé au reboisement avaient droit à une éducation gratuite pour leurs enfants, à une rente par année selon le nombre d’hectares qu’elles avaient reboisé et à une maison avec électricité et eau.

Les forêts tropicales émettent des quantités importantes d’oxygène et absorbent beaucoup de CO2, les déchets de matière organiques produisent également beaucoup de méthane ( qui est un gaz à effet de serre. )

On perd aussi plusieurs ressources médicales et alimentaires. 70% des plantes utiles contre le cancer, par exemple, se trouvent uniquement dans les forêts tropicales humides. Plus de 1/4 des médicaments prescrits aux États-Unis proviennent des plantes des forêts tropicales.

La déforestation cause des cycles d’inondations et de sécheresses nouveaux ou aggravés. Cela cause des famines et des déplacements majeurs de la population. Cela occasionne aussi des troubles sociaux et politiques. Cette déforestation entraîne un manque d’eau ou d’eau potable et donne naissance à plusieurs maladies avec éventuel risque d’épidémie, voire de pandémie.

Services de santé

Pour de ce qui est des services de santé, ce problème était causé par l’eau non potable que l’on retrouvait en Thaïlande, mais des mesures ont été prises. La politique du gouvernement était d’installer des services médicaux, de créer des dispensaires, de vacciner les enfants et de donner des notions d’hygiène dans les zones rurales défavorisées à cause de l’isolement et pour autres raisons. Les neuf premiers mois, 1 026 hommes, femmes et enfants ont reçus des soins. Depuis, les choses continuent de s’améliorer.

L’eau non potable

Sphoto_594

En Thaïlande, l’eau potable retrouvée vient de la pluie, ou des ventes. C’est seulement avec cette eau que les Thaïlandais peuvent cuisiner ou boire. Cette eau est recueillie dans de grandes jarres en ciment, mais ces jarres coûtent très cher. Les Thaïlandais ont su s’en fabriquer eux-mêmes pour pouvoir avoir beaucoup plus d’eau potable à leur portée durant toute l’année.

Wikipédia Thaïlande.

Médiaterre Thaïlande.

Fao.org

Ce contenu a été publié dans Thaïlande. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les problèmes reliés à la Thaïlande.

  1. MARTINE ARRIVISTE dit :

    BRAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *