Les répercussions de l’agent orange sur le Vietnam.

Par Cynthia Beaulieu et Audrey Beauregard (2013)

Les répercussions de l’agent orange sur le Vietnam.

 

La Guerre du Vietnam

La guerre cause de nombreux dommages partout dans le monde. Les impacts qui s’ensuivent sont souvent irréversibles, comme la mort de milliers de civils. Le Vietnam en est la preuve. Lors de la Guerre du Vietnam, de 1964 à 1975, les États-Unis ont déversé plus de 75 millions de litres d’agent orange sur les forêts vietnamiennes. Il faut comprendre que seulement 80g de cette dioxine dans un réseau d’eau potable pourrait éliminer la population d’une grande ville comme New-York, ce qui est comparable à 8 millions d’habitants.

Qu’est-ce que l’agent orange ?

Ce produit chimique a été découvert en 1940 par une équipe de chercheurs anglais et américains. C’est un mélange de deux molécules d’herbicides : l’acide 2,4-dichlorophénoxyacétique (2,4-D) et l’acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique (2,4,5-T). Ce sont, entre autres, des hormones de croissance végétales. Cela mène à la mort des végétaux. Plus tard, après de nombreuses recherches, on a découvert que la dioxine de Seveso (une dioxine qui provient du résultat de la fabrication de l’acide 2,4,5-trichlrophénoxyacétique) est aussi présente dans l’agent orange. Ce poison est dangereux pour la santé des individus. Il cause de nombreux cancers comme le lymphome non-hodgkinien, la maladie de Hodgkin et la leucémie lymphoïde chronique.

Les conséquences sur l’économie et la santé

Il était produit par quelques compagnies telles que Monsanto et Dow Chemical, des compagnies américaines. Ces problèmes ont été cachés par les compagnies pour ne pas perdre de profits.  Le Vietnam a été victime d’un véritable carnage humain, mais, encore aujourd’hui, les États-Unis ne sont pas tenus responsables pour les dégâts causés lors de cette guerre. Des plaintes ont été entendues  en 1999 et les compagnies ont dû verser un dédommagement variant entre 6 200 et 47 500 dollars pour 6 800 personnes en Corée du Sud. Des décennies plus tard, des enfants naissent de parents qui n’étaient pas encore au monde au moment de cette tragédie. Ces enfants sont touchés par les dévastations de l’agent orange. Ils naissent avec un taux élevé de dioxine dans leur organisme. La dioxine peut passer à travers le placenta et atteindre le foetus chez la femme enceinte. La mère peut transmettre la dioxine par le lait maternel et l’homme peut aussi transmettre cette dioxine à la femme par le sperme. Les conséquences de cette accumulation de dioxine sont les suivantes : une déficience visuelle  totale, du diabète, le cancer de la prostate, le cancer du poumon, des malformations congénitales et plus encore…

Vietnam. 12/2004. Ho Chi Minh. Professor Nguyen Thi Ngoc Phuong, at Tu Du Obstetrics and Gynecology Hospital is pictured with a group of handicapped children, most of them victims of Agent Orange.  Photo by Alexis DUCLOS

Vietnam. 12/2004. Ho Chi Minh. Professor Nguyen Thi Ngoc Phuong, at Tu Du Obstetrics and Gynecology Hospital is pictured with a group of handicapped children, most of them victims of Agent Orange. Photo by Alexis DUCLOS

Une solution coûteuse

Les lieux les plus touchés ont des concentrations 400 fois plus élevées que la norme mondiale acceptable. Comment faire pour remédier à la situation ? Quatre décennies plus tard, on réagit enfin concrètement au problème. Un des sites les plus touchés par cette dioxine meurtrière est Danang, une ancienne base américaine devenue un site touristique important du Vietnam. Pour décontaminer ce site, le Vietnam dispose d’un budget de 43 millions de dollars, principalement  financé par les États-Unis.  Cet argent sera distribué sur une période de quatre ans, c’est-à-dire jusqu’en 2016. Cependant, il faut comprendre que ce n’est qu’une petite partie du territoire contaminé que l’on va dépolluer. Cette superficie équivaut à 73 000 mètres cubes donc seulement 3 hectares de 2,5 mètres de profondeur. Mais il n’y a pas que la terre qui soit infectée, l’eau qui était potable, les lacs, les rivières, les autres sources d’eau ainsi que les terres agricoles en sont affectés.

Une méthode efficace

Pour l’instant, la seule méthode trouvée est la décontamination des sols. Pour dépolluer le terrain de 73 000 mètres cubes, il suffit de chauffer la terre infectée à de très hautes températures, suffisamment élevées pour transformer cette dioxine en composants non-dangereux. Cela semble simple, mais la méthode de désorption thermique est très complexe. En effet, la dioxine contenue dans la terre apparait en présence de chlore aux alentours de 400 degrés Celsius et ceci modifie la nature de cette dioxine lorsque celle-ci atteint une hausse de 800 à 1000 degrés Celsius.

Il y a tant de problèmes qui sont issus de cette attaque chimique, mais il n’y a presque pas de solutions. C’est un drame qui a touché une population entière dans le passé et, malheureusement, encore aujourd’hui, cette population est dévastée par les répercussions de l’agent orange.

MetroFrance

Le Monde

Association musicale humanitaire pour les enfants victimes de l’agent orange au Vietnam

Wikipédia

Agora Vox

Ce contenu a été publié dans Vietnam. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les répercussions de l’agent orange sur le Vietnam.

  1. Christian Gignac 19 mai 2013 dit :

    Message de 33 – Bordeaux (Gironde) – FRANCE Bien le Bonjour à tous – de l’ Ecole de SOULANGES, (QUEBEC)

    Permettez-moi de me présenter : Christian GIGNAC, président de l’association musicale humanitaire Dioxine Country Mascaret (D .C.M) et Musicien chanteur country (Québec, Acadie…) Notre site : http://www.dioxinecm.com

    Parcourant le net et possédant une alerte Google sur l’Agent Orange, j’ai pu lire l’article concernant l’article de Beaulieu et Audrey Beauregard : http://recit.cstrois-lacs.qc.ca:8080/environnement/article.php3 ?id_article=268

    Aussi, « nous sommes très honorés « qu’ils aient mis en lien, l’onglet de notre site D.C.M sur l’Agent Orange (article Cynthia Beaulieu et Audrey Beauregard) de l’Ecole de SOULANGES Nom du lien de leur article : Association musicale humanitaire pour les enfants victimes de l’agent orange au Vietnam Article simple et très bien construit « si je peux me permettre »

    Le président d’honneur de notre association humanitaire est André BOUNY, « un homme extraordinaire » et si vous aviez besoin de renseignements sur l’Agent orange » n’hésitez pas à me contacter, je vous donnerai ses références et mail et tel – Je vais l’informer de mon mail. Concernant toutes les informations et renseignements techniques concernant l’Agent Orange, il est considéré par tous dans le monde comme celui maîtrisant parfaitement le sujet et il est aussi Fondateur et président du Comité international de soutien (C.I.S) dont de très nombreux et éminents (es) personnalités, savants, artistes etc… l’ont rejoints dont JOAN BAEZ…. Canada-Québéc.. – voir liste : http://www.dioxinecm.com/index.php/notre-association/le-comite-d-honneur Il a d’ailleurs écrit un livre « extraordinaire » – APOCALYPSE VIETNAM – AGENT ORANGE – http://www.editionsdemilune.com/agent-orange-apocalypse-viet-nam-p-33.html

    Un film documentaire vient tout juste d’être réalisé : UNE BOMBE A RETARDEMENT – http://www.dioxinecm.com/index.php/71-bienvenu-sur-notre-site

    Vous pourrez également visionner concernant le comité d’honneur de notre association une membre d’honneur : Sylvie Ferrari ; Vice présidente de l’université Montesquieu Bordeaux IV – Patrimoine et développement durable. Elle est aussi Maître de conférence à Bordeaux et se rend souvent au Québec et à Montréal afin d’y donner des conférences – Elle soutient notre association D.C.M.

    Nous avons également comme membre d’honneur, un maitre de conférence Mathématiques Fabien PAZUKI qui se rend aussi au Québec – son épouse est originaire et a vécu avec sa famille à Ottawa.

    Sur le plan musical, Nous utilisons l’art en génnéral et la MUSIQUE EN PARTICULIER afin de faire connaître notre association et sa cause. Nous sommes apolitiques bien sûr et notre association est ouverte à tous – sexe, âge, opinions religieuses, philosophiques et politiques désirent aider ces enfants victimes de l’ Agent Orange. Le développement durable ou plutôt SOUTENABLE est l’affaire de TOUS, surtout pour les générations futures.

    J’ai plusieurs amis Qdu Québec dont un artiste Québécois qui est artiste et ami solidaire de mon association – Alain GIGNAC avec qui je suis en concert en France dans le Médoc le 21 juin 2013. (il est en tournée en France pour concerts au mois de juin) C’est « mon p’tit frère Québécois … » voici son site http://www.dioxinecm.com/index.php/notre-association/les-artistes-musiciens-solidaires/165-alain-gignac

    Egalement, va nous rejoindre l’artiste Québécois LANY RICHARD qui est sur mon facebook et avec qui je correspond. Il est très occupé actuellement par son nouvel album et m’a promis qu’il va soutenir mon association en devant artiste solidaire D.C.M.

    Par ailleurs j’ai également des amis habitant en France dans le Médoc « région du bon vin !!! » qui affectionnent particulièrement le Québec. Ils envisagent de se retirer en Mauricie. Ce sont mes amis. Ils ont crée un pont socio culturel MAURICIE/MEDOC Voici leur site : http://mauriciemedoc.jimdo.com/

    Chers amis Québécois de l’Ecole de SOULANGES merci à nouveau d’avoir fait référence à l’onglet Agent Orange de notre site de notre association D.C.M.

    L’AGENT ORANGE est le plus grand écocide du XXème siècle ET qui continue de tuer et faire souffrir ET POUR LONGTEMPS. Et personne n’en parle, les médias d’une manière générale en parlent peu ou pas comme il le faudrait..

    J’espère avoir une réponse de votre part et beaucoup d’échanges entre votre école, ses professeurs, ses élèves et mon association et moi-même. Je vous joins « mes petites démos musicales » ainsi qu’en pièces jointes la plaquette de notre association et la plaquette musicale D.C.M http://www.dioxinecm.com/index.php/notre-association/les-artistes-musiciens-solidaires/115-christian-gignac Peut-être viendrais-je un jour chanter dans votre Ecole avec mon ami et partenaire « Doudou » Mais pourquoi pas ? – Oh ! nous en serions très heureux, car je chante le Québec et l’acadie et nouvelle -Ecosse… mais aussi Hexagone !… Mon répertoire est très peu chanté » voir pas du tout en France !

    Dans l’attente de vous lire, bien cordialement et musicalement. Québécoisement vôtre ! Merci par avance de faire connaître notre association et sa cause. – « On peut tout changer en chantant ! »

    Christian FILHOS/GIGNAC Président de l’association musicale humanitaire Dioxine Country Mascaret (DCM) en faveur des enfants victimes de l’Agent Orange au Vietnam Association reconnue d’intérêt général

    Musicien/chanteur solidaire DCM (Country-Acadie-Rock-Blues…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *