Les tigres de Sibérie en voie de disparition

Par Cindy Besner et Jonathan Laberge (2010)

Les tigres de Sibérie en voie de disparition

 

Problèmes

De nos jours, les animaux sauvages sont, de loin, les victimes premières de l’environnement. Les tigres de Sibérie sont aujourd’hui une des espèces les plus en danger. Nous comptons, au total, un maximum de 400 tigres vivant en liberté. Leur disparition serait causée par de multiples facteurs tels que la chasse, le braconnage ainsi que la déforestation des grandes forêts.

LA CHASSE

Le tigre de Sibérie est gravement touché par les activités de l’humain. Bien que la chasse aux tigres soit interdite depuis 1947, la peau de ces prédateurs est très appréciée dans les pays asiatiques et des parties de leur corps sont utilisées dans la médecine orientale. La chasse est l’un des facteurs qui détruit le plus cet animal. Sans cette chasse, le félin à rayures serait encore aujourd’hui l’un des plus grands chats sauvages en liberté, celui-ci étant le plus fort des félins. La chasse est, depuis longtemps, l’un des passe-temps préférés de l’homme. C’est avec l’arrivée des commerces et industries de la mode que tout a changé. La peau du tigre est surtout recherchée pour son design très spécial et unique. Sa fourrure a une très grande valeur marchande en Asie (environ 10 000 €). Le pelage d’hiver du tigre de Sibérie est plus épais et long, ce qui lui permet de résister à des températures allant jusqu’à -45C. Aujourd’hui, la chasse au tigre et son commerce sont interdits. Malgré ce fait, encore aujourd’hui, certaines personnes chassent ces bêtes sans défense face à l’homme. Un seul tir est susceptible de le tuer.

LE BRACONNAGE

De plus, le braconnage fait depuis bien longtemps des ravages sur la population des tigres de Sibérie située en Russie. Selon un rapport rédigé en Russie, la dernière population de tigres de Sibérie aurait subi une chute de 40%. Tout cela est causé par le braconnage et  la fragmentation de son habitat naturel. Pourtant, alors que le tigre de Sibérie dépérit, ses atouts deviennent de plus en plus recherchés. Ainsi, les gens le veulent en priorité pour ses organes, les peaux et les os.

Environnement

Il y a effectivement trop de problèmes en ce qui concerne les forêts et leur dégradation, ce qui nous mène a l’extinction de plusieurs animaux, dont celle du grand félin que nous appelons Tigre de Sibérie.  Il existe évidemment des organisations en charge de la protection de l’environnement. Cependant, celles-ci (personnel responsable des endroits sécurisés pour animaux sauvages) seraient confrontés à des restrictions d’effectifs pour parvenir à faire respecter les règles. Les scientifiques russes et certaines organisations non gouvernementales demandent de renforcer le réseau de zones protégées.

Un rapport de Wildlife Conservation Society (lien : www.sciencesetavenir.fr ) (WCS)* a démontré qu’il y avait bel et bien une diminution en ce qui concerne la population des tigres de Sibérie vivant en Russie, Sibérie, Asie, Chine etc. Cela serait d’ailleurs causé, en partie, par la dégradation et la perte de leur habitat naturel. Dr.Dale Miquelle, responsable de la zone à la WCS déclare que : « Les efforts de conservation actuels ne vont pas assez loin pour protéger les tigres de Sibérie ». Voici comment la plupart de ces forêts partent en fumés. Au Kwanza, en bordure de la Russie et de la Chine, des feux sont propagés par des fermiers qui brûlent l’herbe sèche de leurs champs pour fertiliser ceux-ci. Ces feux causent souvent de graves dégâts dans le secteur d’habitat du tigre.

Les fermiers brûlent donc l’habitat du tigre pour parvenir à produire les aliments qui seront  vendus dans les marchés. L’économie est donc toujours l’un des facteurs premiers de la pollution.

Ce n’est pas tout. Afin de mieux exploiter les ressources naturelles de ces régions, le gouvernement, avec l’appui des marchands, développe de nouvelles routes au travers du territoire des tigres. Ceci limite les rencontres entre mâles et femelles et ainsi leurs possibilités de reproduction.

Solutions

Dans les paragraphes précédents on a pu constater que la disparition des tigres de Sibérie est causée surtout par les êtres humains. Maintenant, nous allons trouver des solutions pour remédier à ce problème. Premièrement, pour protéger les tigres nous allons devoir nous interroger sur comment on pourra contrer la chasse aux tigres. Deuxièmement, nous allons nous pencher sur le territoire de reproduction des tigres. Finalement, nous allons proposer des solutions pour abolir le commerce des tigres de Sibérie.

La chasse aux tigres est devenue un sport et, pour certains, un métier. On sait que les chasseurs vendent leurs proies et c’est comme ça qu’ils gagnent leur vie. Le gouvernement devrait punir davantage les gens qui abattent un tigre. Treize des 14 états de l’aire de répartition des tigres disposent d’une législation nationale qui interdit de chasser les tigres sauvages. Pourtant, cela n’empêche pas la chasse aux tigres, car le nombre de tigres sur terre continue à baisser. Le gouvernement en place, si il veut réellement appliquer les lois qui protègent les tigres, devra investir davantage pour permettre à un plus grand nombre de gardes de protéger cet immense territoire. En fait, il faudrait empêcher efficacement la chasse aux tigres pour une période de 5 à 10 ans, le temps de les laisser se reproduire. Le gouvernement doit intervenir immédiatement dans le braconnage du tigre. Si on attend trop longtemps, l’espèce sera disparue et on ne pourra plus rien faire.

Plusieurs pays sont touchés par le problème de la déforestation. Si on veut sauvegarder les tigres de Sibérie, il faudra leur accorder un plus vaste territoire et surtout ne pas  détruire les arbres. Autrefois, les tigres vivaient en Sibérie, au nord-est de la Chine,en Mongolie et en Corée. À cette époque,les tigres se reprodusaient rapidement. Donc, si on veut préserver la race des tigres de Sibérie, il faudra agrandir leur territoire et ainsi ils pourront survivre.

Troisièmement, si on importait des tigres dans d’autre pays que la Corée ou la Sibérie, on pourrait développer deux fois plus vite le nombre de tigres sur Terre.

TIGRE_1

Wikipédia

Pagesperso-orange

http://www.maison-ecolo.com/inf/actu.cgi?id=2542> Maison-ecolo

Lousonna

planète urgence

Ce contenu a été publié dans Russie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Les tigres de Sibérie en voie de disparition

  1. anonyme dit :

    mais quesque sa effectera si ses tigres meurt ?

  2. ballanger 26 novembre 2011 dit :

    si la chasse aux tigres est interdite , c »est donc exclusivement du braconnage …on ne peut donc pas parler de chasse.. pour dire autrement : dès lors que l’on chasse alors que cette chasse est interdite celà devient du braconnage… alors pourquoi parler de chasse ?

    • Anonyme 6 février 2012 dit :

      Je me demandais pourquoi les tigres se ferais tués pour leurs peau etc …. Je sais que cela est interdit et que beaucoup de personnes luttent contre le braconnages et je les soutient ! Votre site est bien même parfait ! Je suis désolée , je ne répond pas à une question c’est plutôt un message 😉 Bonne continuation ! @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *