Loutre vs pollution

Par Mélissa Lafrance (2008)

Loutre vs pollution

Qui gagne ?

 

De nos jours, les problèmes se multiplient plus vite à cause de plusieurs facteurs de pollution. Les symptômes observés vont de la fonte des glaciers au Nord jusqu’au temps fou au Sud. Rien ne va comme nous le voulons.

En Irlande,les loutres sont en danger. La loutre est un mammifère carnivore qui est court sur pattes, possédant des doigts palmés sur les quatre pattes et elle dispose d’une longue queue. Elle ne possède aucune couche de graisse sous sa peau, comme l’ours polaire, donc son pelage est plus long et imperméable pour qu’elle nage sans inquiétude. Sa fourrure imperméable est bonne, mais ne peut pas être sauvée des polluants que diverses usines déversent dans l’eau, dans l’air et sur la terre et qui s’écoulent éventuellement dans l’eau. Mais, il n’y a pas seulement les polluants des industries qui sont déversés dans l’eau, il y a des déchets non biodégradables tels que le plastique, le métal et des batteries. D’autres polluants sont d’origine agricole comme l’engrais et les pesticides.

loutre_en_hivers

Causant énormément de problèmes, ces polluants peuvent éventuellement tuer les loutres, en les empoisonnant ou en dérangeant leur environnement jusqu’à le détruire. La loutre possède un domaine vital de 5 à 10 km qui longe en principe un cours d’eau. Son terrier s’y trouve. L’abri nommé catiche possède une ouverture dans l’eau et un orifice d’air se situant entre les racines d’un arbre. Dans cette catiche, elle élève ses petits, particulièrement sensibles aux polluants. Ces polluants peuvent pénétrer dans le nid et tuer les petits avant leur maturité de 2-3 ans. Les loutres chanceuses peuvent vivre jusqu’à 12-13 ans.

terrierloutre

En vivant dans l’eau, la loutre se nourrit naturellement de poissons, d’écrevisses, d’escargots, de moules et de grenouilles. Ces animaux aquatiques sont souvent contaminés par les polluants dans l’eau, mais aussi par les polluants dans l’air qui se retrouvent sur la nourriture que certains animaux engloutissent comme les insectes. Quand l’été tire à sa fin, la loutre se nourrit de baies qui, elles aussi, peuvent être contaminées par des polluants. En principe, la loutre peut consommer de 500 à 1800 grammes par jour de nourriture.

La loutre est nocturne, mais elle demande un calme précieux pour sortir le jour, une chose rare à cause des usines aménagées si près des cours d’eau. Les usines, en déversant leurs déchets toxiques dans l’eau, ne font qu’accélérer la destruction de cette espèce.

Solutions

 

Les solutions sont nombreuses, mais allons-nous choisir de les appliquer ? En premier lieu, les industries devraient trouver une méthode différente pour se débarrasser de leurs déchets, en trouvant un moyen, peut-être, de les réutiliser. Si ils ne sont pas réutilisables, les industries devraient trouver un nouvel endroit où les déposer autre que dans la nature. Sachant que le coût d’une telle opération est élevé, les mesures proposées ici appartiennent au futur. Le problème des déchets produits par les humains pourrait être résolu en diminuant l’utilité de quelques objets très polluants, comme l’automobile qui peut polluer autant l’air que l’eau, les produits aérosols qui contaminent l’air et les déchets que certains humains vont jeter dans la nature. Utiliser des sacs recyclables peut aider, car, parfois, les sacs de plastique peuvent se retrouver dans l’eau où les loutres vivent et elles peuvent se blesser ou mourir en y entrant sans le savoir car le sac peut être transparent.

Ce sont des moyens de protection que tous les humains peuvent appliquer et qu’ils devraient être résolus à faire pour protéger non seulement la loutre, mais aussi tous les animaux et la planète elle-même qui, sans notre aide va être détruite à cause de la pollution.

empreinteloutre

 

loutre en globale

loutre d’Europe

la pollution de l’eau

Ce contenu a été publié dans Irlande. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *