Mais où est donc la forêt?

Par Martin Robert (2008)

Mais où est donc la forêt?

Sujet Majeur

thai_3

La Thaïlande est, pour plusieurs, à l’arrière de nos pensés, mais les problèmes qui l’affectent sont communs à plusieurs autres pays. La déforestation est un phénomène fermement ancré dans l’Histoire de l’Humanité. Elle aurait commencé dès la fin de la préhistoire. L’Europe, dès le Moyen-Âge, a commencé à perdre massivement ses forêts. Pour quel motif ? Atteindre  les terres cultivables pour  nourrir les hommes. À l’heure actuelle, ce phénomène se reproduit dans les pays en voie de développement, là où l’accroissement démographique est le plus important.

La Thaïlande

thai_4

La Thaïlande  est un pays d’Asie dont le territoire couvre 514 000 km² et qui compte environ 63 millions d’habitants .La Thaïlande est membre de la Coopération Économique Asie Pacifique(APEC). L’agriculture, la transformation et l’exportation de produits agricoles, notamment du riz, ont formé la base de son économie. Cela fonctionne tellement bien que c’est l’un des pays les plus prospères de l’Asie. Malheureusement, cette prospérité a un prix : la déforestation et une perte majeure de biodiversité.

 

Voici quelques chiffres : au début des années 1990, 64% de la Thaïlande était recouverte de forêts, aujourd’hui  28.4% ou 14, 520,000 hectares (35 879,70 acres) de la Thaïlande sont recouverts de forêt. 44.4% de ces forêts sont considérées comme étant des forêts primaires. Les forêts primaires sont les forêts les plus diversifiées, mais aussi les plus recherchées par  les compagnies. Il est estimé que 115,100 hectares par année (284.42 acres) ont été perdus en Thaïlande, ce qui veut dire qu’entre 1990 et 2005 14.3% de la forêt a été coupée. Cela pose plusieurs problèmes pour l’environnement .

Perte de biodiversité

Biodiversité :

La Thaïlande a environ 1715 espèces connues d’amphibiens, d’oiseaux, de mammifères et de reptiles selon les données du centre de conservation.De ces dernières, 5.1% sont endémiques(ce qui veut dire qu’elles n’existent dans aucun autre pays) et 5.8% sont menacées. La Thaïlande est le refuge d’au moins à 11625 espèces de img114|right> 109 × 87 pixels

a-780709

 

plantes vasculaires. Une proportion de 12.7% de la Thaïlande est classée dans la catégorie 4 d’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature). Cependant, l’environnement du pays est exploité sans cesse par plusieurs compagnies.

La déforestation

C’est la base de presque tous les problèmes de la Thaïlande. Vous vous demandez  pourquoi ? Pour débuter  nous allons voir l’aspect économique.

Croissance de la population :

Elle est plus évidente dans la région nord-est de la Thaïlande. Cette  région est la plus peuplée de la nation et a un sol peu productif pour l’agriculture. À mesure que la population augmente, le besoin de nourriture également s’accroît et une grande partie des forêts cède la place à de grands champs afin d’obtenir de meilleurs redements sur le plan agricole.

 

Politique agricole :

thai_1

Le gouvernement thaï a exigé qu’un contrôle soit installé sur le prix du riz afin d’encourager les fermiers à exploiter les champs. Le déboisement pour la construction de routes après la deuxième guerre mondiale a eu un impact majeur sur les forêts. Ces routes ont été construites afin d’aider des fermiers à introduire des produits alimentaires dans les secteurs ruraux et les centres urbains. Ceci encourage les fermiers à cultiver à plus grande échelle.

Politique sur les propriétés

Les droits sur les propriétés en Thaïlande sont extrêmement compliqués et sont souvent interprétés différemment par les diverses branches du gouvernement thaï. L’incapacité de beaucoup de citoyens thaïs à obtenir une propriété a encouragé plusieurs Thaïlandais à déménager dans les forêts pour trouver l’espace pour cultiver.

 

Déforestation illégale

L’une des plus grandes menaces pour les forêts de la Thaïlande est la déforestation illégale, qui dégrade rapidement les forêts restantes de la Thaïlande, malgré l’interdiction.

thai_2

Les études des ONGs (Organisation non-gouvernementales) indiquent que les arbres sont coupés en Thaïlande, puis vendus en contrebande en Birmanie ( à l’est de la Thailande). L’industrie est commandée par les « barons de bois » qui ont les « cravates fortes » sur les politiciens et sur les militaires. Dans des régions éloignées, les fonctionnaires de sylviculture ont de la difficulté à imposer  l’interdiction à cause des troupes armées achetées  par les contrebandiers du bois. De plus, les villageois de plusieurs régions de la Thaïlande comptent sur la forêt comme source de revenu primaire. Par exemple, 30 % de parc national de Salween a été coupé entre 1997 et 1998.

Solution

Bois renouvelable

Les standards émis par l’FSC (Forest Stewardship Council) demandent que les écosystèmes  des forêts ne soient pas endommagés. Ils prennent un volume de bois limité afin que l’impact sur les animaux et sur la flore soit minimale.

Des gardes forestiers

La sylviculture augmentera la surveillance sur les lignes entre la Taïlande et  la  Birmanie afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de déforestation légale ou illégale.

Conclusion

La déforestation est un phénomène fermement ancré dans l’Histoire de l’Humanité. Certaines personnes disent que l’Histoire est une rivière qui retourne sans cesse sur elle-même . Mais l’Histoire est à nous et c’est à nous  seuls de décider.

Fsc.org

wikipedia

ncseonline

Ce contenu a été publié dans Thaïlande. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *