Nettoyage des océans

Par Roseline Crépeault et Julien Guérin(2014)

Nettoyage des océans

Un gros problème flotte sur nos océans, 7 250 000 000 kg de plastique habitent nos océans. Le plastique se déplace avec les courants marins et s’accumule à cinq endroits différents sur le globe, il y en a deux dans l’Atlantique, au sud et au nord, deux dans le Pacifique, au sud et au nord, et un dans l’océan Indien. On les appelle les îles de plastiques. Ces îles de plastiques sont aussi appelées  »septième continent » à cause de leur superficie, par exemple, celle du Pacifique Nord atteint 3,4 millions de km carrés. Pour vous donner une idée de la grandeur, c’est approximativement la grandeur de l’Inde. En plus d’occuper une grande place dans l’océan, ils mettent en danger environ 250 espèces marines répertoriées et, ce, sans compter les oiseaux. Plusieurs animaux confondent ces déchets avec de la nourriture. D’autre fois, ils confondront les déchets avec un des leurs et s’approcheront trop près et resteront pris au piège. Les mettant en danger, ces îles de déchets causent la mort de plus de 1 million d’oiseaux et plus de 100 000 mammifères chaque année. Mars 2012, sur une plage d’Espagne, une baleine à bosse de 4,5 tonnes est retrouvée échouée. Son estomac contenait deux douzaines de morceaux de plastique, des sacs de plastique, neuf mètres de corde, deux bout de tuyau d’arrosage, deux pots de fleurs et un bidon de plastique. Tous ces déchets ingérés ont causé un bouchon qui a entraîné sa mort, elle est morte de faim à cause de ce bouchon. Un autre exemple : une tortue serpentine a été retrouvée adulte coincée dans un anneau de plastique de lait autour d’elle, son corps a grandi en conséquence et s’est adapté.

Oceanic_gyres

Source

Le commencement

Quelqu’un a enfin trouvé une solution à ce désastre qui tue plusieurs milliers d’animaux par année. En 2011, Boyan Slat et son ami Tan Nguyen (dernière année au secondaire) se rassemblent pour écrire leur texte de fin d’année de secondaire. Leur travail aurait dû prendre 80 heures, mais il y ont finalement investi 500 heures. Ayant tous deux 19 ans, ils se lancent dans ce projet pendant une demi-année. Ce texte reposait sur un projet de nettoyer les océans de leurs plastiques. Après la rédaction finale, leur texte gagne plusieurs prix, dont le  » Best Technical Design 2012 » à l’université de technologie de Delf située dans la province de Zuid-Holland au Pays-Bas. Pendant l’été 2012, M. Slat continue de travailler sur son concept de nettoyage des océans. Il remit ensuite son travail à TEDxDELF, un organisme à but non lucratif qui repend les nouvelles idées sur la technologie, les divertissements et le design. En 2013 la fondation  »The Ocean Cleanup Foundation » est créée par Boyan. C’est un organisme à but non lucratif qui servira à amasser de l’argent pour le nettoyage des océans.

oiseau

Source

Le projet

Ce projet d’envergure consiste à placer des barrages flottants (si vous voulez en voir un cliquez ici) qui permettraient de ramasser les plus petits morceaux de plastique tout en laissant la vie marine suivre son cours. Une plateforme avec une sorte d’entonnoir géant permettrait de ramasser le plastique et de filtrer le plastique du placton pour que la vie marine soit remise dans l’océan. Les barrages seraient placés à des endroits fixes et les courants marins amèneraient les déchets aux barrages, pour que ceux-ci filtrent l’eau et emmagasinent les objets néfastes. Ne nécessitant pas d’énergie, les barrages fonctionnent avec l’énergie des courants marins, appelée hydrolienne. Lorsque la plateforme est pleine, des bateaux passent vider les contenants pour ensuite les emmener dans des sites de recyclage sur la terre ferme. Ces barrages flottants ne dérangent pas le trafic maritime, car ces barrages seront installés de manière espacée. De plus, on estime qu’en cinq années, ils pourraient parvenir à nettoyer une des cinq îles de plastique. Un autre avantage est que ce projet s’auto-suffit presque financièrement. L’argent amassé avec le plastique recyclé servira à payer les coûts reliés au projet. Le projet est encore à un stade expérimental, seulement à ¼ de l’expérimentation, ce projet est en bonne voie de réussir. Nous précisons que ce projet est seulement un projet pilote jusqu’à maintenant.

Si vous voulez plus d’information, consulter le site du projet.

Cliquer ici:)

Source

Source

Source

Source

Ce contenu a été publié dans Pays-Bas, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Nettoyage des océans

  1. Philippe Gagné dit :

    Bonjour, je suis outré par la quantité de déchet que l’être humain peut envoyer dans les océans sans penser aux animaux et à leur propre futur. Cela dit, je me demandais s’il n’y avait pas une possibilité d’aider à ramasser tous ces déchets. Je suis prêt à faire cela en tant que bénévole s’il existe un organisme qui organise des  »voyage » pour nettoyer les océans. Cependant, je ne connais pas trop le fonctionnement et les organismes œuvrant dans ce domaine. Je me demandais si vous pourriez m’aider à trouver comment aider dans ce problème plus qu’important.

    Merci

    • martinlegault dit :

      Bonjour Philippe,

      Il n’existe effectivement que peu de programmes d’écovolontariat pour aider à nettoyer les océans et ces programmes sont souvent coûteux. Je sais, cependant, qu’il existe un programme organisé par l’Aquarium de Vancouver ainsi que par le Fonds mondial pour la nature : « Le grand nettoyage des rivages canadiens ». Les informations sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.wwf.ca/fr/agir/grand_nettoyage_des_rivages_canadiens/

      Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *