Rouler écologiquement !

Par Érika Bissonnette et Karianne Chapdelaine (2013)

Rouler écologiquement !

Monastere_-_image

Monastère de Rilà, Bulgarie

Le problème

Encore aujourd’hui, certains pays sont peu familiers avec les bonnes habitudes écologiques et ils doivent améliorer leurs techniques en environnement. Par exemple, en novembre 2008, la Bulgarie a reçu de la part de la Commission européenne plusieurs avertissements concernant la négligence de sa législation par rapport à l’environnement. De plus, la Bulgarie est propriétaire de l’un des parcs automobiles les plus polluants d’Europe. ⅔ des véhicules sont des automobiles très polluantes, parce qu’achetées d’occasion, à cause d’un faible pouvoir d’achat des bulgares. C’est d’ailleurs pourquoi il y a beaucoup moins de voitures électriques sur les routes. Selon la police bulgare, il n’y aurait que 450 véhicules électriques et hybrides que l’on retrouverait sur les routes en Bulgarie, ce qui est très peu, comparativement à 5663 en France, seulement en 2012. Le problème avec les véhicules fonctionnant au pétrole, c’est que leur mode de fonctionnement entraine un rejet de gaz carbonique (CO₂) dans l’atmosphère, ce qui accélère le phénomène d’effet de serre ainsi que d’autres problématiques environnementales, telles  le SMOG.

SMOG_dans_une_ville_-_image

Exemple de SMOG dans une ville

(Un mélange de polluants dans l’atmosphère, de couleur jaunâtre, qui obscurcissent la vue et obstruent les voies respiratoires, c’est très toxique)

mask_smog

Club Optimiste lors d’un  banquet à Los Angeles, 1954 (Exemple de la toxicité du SMOG)

La raison pour laquelle le CO2 est si nocif, c’est qu’il fait partie d’un ensemble de gaz présents dans l’atmosphère qui emprisonnent les rayons infrarouges à la surface de la Terre.Lorsque le Soleil projette ses rayons lumineux vers la Terre, ses ondes électromagnétiques visibles à l’œil nu, c’est-à-dire la lumière, traversent l’atmosphère sans problème  et frappent la croûte terrestre. Lorsqu’ils rebondissent pour aller rejoindre l’espace, ces ondes se transforment en ondes infrarouges. Les ondes infrarouges sont de la chaleur qui demeure sur la Terre parce qu’ils ne peuvent plus retourner vers l’espace, parce qu’ils sont bloqués puis réfléchis de nouveau vers la Terre, par les gaz à effet de serre.

Sans_titre-2

La solution

Pour contrer ce problème, une ville de la Bulgarie, Sofia, a eu une idée brillante reconnue par la Commission européenne lors d’une campagne à Londres, pour la lutte contre le changement climatique. L’objectif premier de cette campagne est de minimiser le rejet de gaz à effet de serre et de maximiser la présence de voitures électriques. Donc, pour contrer l’augmentation des GES (Gaz à effet de serre) en terrain bulgare, le pays a décidé de construire ces centrales de recharge pour les voitures électriques. Ces centrales sont moins polluantes parce qu’elles sont alimentées avec l’énergie solaire (elles ont des capteurs photovoltaïques qui absorbent les rayons lumineux du Soleil) et parce qu’elles alimentent les  voitures électriques, il n’y a pas de rejet de CO₂. Pour l’instant, une seule est présentement construite en Bulgarie et elle peut accueillir jusqu’à deux automobiles à la fois. C’est en juillet 2012 qu’elle fut construite en Bulgarie. De plus, cette station a été bâtie sur l’un des boulevards les plus fréquentés de Bulgarie, elle incite donc plus de gens à y aller. Pour une recharge complète de la batterie dans cette station, une moyenne de 6 à 8 heures est nécessaire. Par contre, pour un besoin énergétique quotidien moyen (une quinzaine de kilomètres), seulement 2 à 3 heures sont nécessaires. De plus, en plus d’avoir la patience requise pour recharger sa voiture, il faut tenir compte des déchets toxiques contenus dans la batterie qui seront rejetés dans l’environnement lorsqu’elle ne sera plus utilisable. Afin de rendre ce projet plus attrayant et de convaincre la population d’adhérer à ce projet, le gouvernement a offert au peuple la gratuité de la recharge dans ces stations. Nonobstant le coût plus élevé des voitures  électriques, il est plus avantageux, à long terme, de les utiliser parce qu’on évite un déboursement pour le carburant. À la longue, notre petite voiture électrique devient donc moins chère qu’une voiture régulière.

Sans_titre2

Sources :

Site article

Site panneaux solaires

Site smog

Image monastère Bulgarie

Image ville SMOG

Image diagramme

Image panneaux solaires

Ce contenu a été publié dans Bulgarie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *