Une manière bien simple de purifier l’eau à Madagascar.

Par Francis B. Paiement et Yannick Sabourin (2012)

Une manière bien simple de purifier l’eau à Madagascar.

 

 

Depuis  toujours,  Madagascar est un pays qui possède beaucoup d’eau, mais celui-ci peut à peine y avoir accès, car la plupart des ressources sont polluées ou non-potables. De plus, ce problème touche bon nombre de pays de l’Afrique, car l’eau potable y est rare sur presque tout le continent.  Ceci pose un gros problème, puisque l’eau est indispensable à la vie humaine. Dans ce texte, nous nous attarderons plutôt à Madagascar qui a trouvé un moyen efficace et peu coûteux de purifier l’eau afin de la boire et de faire de la nourriture qui n’est pas contaminée.

 

patente_a_eau

À Madagascar, l’eau potable est un luxe que seule une infime partie de la population peut se payer. Les statistiques sont épouvantablement scandaleuses, certains villagesn’ont même pas d’eau potable, seulement de l’eau polluée. 83% des écoles sont sans eau potable et, dans ces écoles, se laver les mains avec une eau qui est non-polluée est quelque chose que personne n’a la chance de pouvoir faire. De ces 83%, 27 % n’ont même pas d’installations sanitaires, donc  aucune douche, ni de robinet, ni même de toilette. Ils n’ont même pas l’eau courante. De plus, la diarrhée est une des causes les plus élevées de mortalité chez les jeunes Africains de 5 ans et moins à cause de l’eau polluée.  Du coup, le taux d’absentéisme des jeunes dans les écoles augmente, car ceux-ci sont malades de diarrhée ou pris avec des maux de ventre causés par l’eau polluée consommée.  Seulement à cause de la diarrhée, 3.5 millions de jours d’école peuvent être manqués par de jeunes Africains annuellement. À l’échelle mondiale, 4500 jeunes enfants meurent à cause du manque d’eau potable chaque jour.  Lorsqu’il y a de l’eau potable, souvent, elle n’est pas à proximité. Chaque jour, les femmes et parfois les jeunes filles doivent faire au moins 6 km pour aller chercher de l’eau qui, souvent, n’est pas vraiment saine.  De plus, l’élevage du bétail, qui est une activité très importante dans les pays d’Afrique, a des conséquences : le bétail, lorsqu’il traverse les rivières, parfois défèque dans l’eau et la pollue au plus haut point, donc les gens qui viennent s’y abreuver boivent une fois de plus de l’eau polluée.

eau_polluee_photo

Les gens à Madagascar, bien qu’ils soient très pauvres, ont élaboré un système très simple, mais qui pourra sauver beaucoup de vies : un purificateur d’eau. Avec ce purificateur, l’eau devient potable, donc peut être bue et peut être utilisée afin de faire des repas qui seront de meilleure qualité.  Ces gens pourront ainsi se laver les mains, se doucher et laver leurs vêtements avec de l’eau propre.  Le matériel est simple,  des bouteilles, un baril et une vitre ou une feuille épaisse de plastique.  Le but est de remplir les bouteilles d’eau polluée puis de les mettre dans le baril et, par la suite, couvrir le baril de la feuille de verre ou de plastique.  C’est maintenant que la magie du Soleil entre en jeu. Avec la chaleur de celui-ci l’eau se met à bouillir et, après quelques temps, cette eau se purifie. Cette solution n’est pas efficace à 100%, mais permet de réduire les risques de contracter des maladies et même de mourir.  La chaleur de l’eau permet de détruire certains parasites et bactéries.  Cette technique est déjà utilisée dans certains pays, mais beaucoup de gens ne savent pas encore que ce baril et cette feuille de verre pourrait grandement les aider.  En ce sens nous pensons que ce système peut aider beaucoup de pays qui ont des problèmes d’eau polluée.

 

globalgiving

wikipédia

Image

Ce contenu a été publié dans Madagascar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *